Vitrine de veille informationnelle

Maroc : le Covid-19 sème le chaos sur les routes et les gares – Le Point

Le gouvernement marocain ne reculera devant aucune décision dès lors qu’il s’agira de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus. C’est en tout cas ce qu’il convient de se dire depuis que, pour éviter un frémissement de deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, les ministères de l’Intérieur et de la Santé ont annoncé des mesures de restriction de déplacements dimanche soir touchant huit villes, parmi lesquelles Marrakech et Tanger.

L’information ayant été donnée cinq heures avant sa prise d’effet dimanche à minuit (23h00 GMT), des personnes se sont ruées sur les routes et les gares. Conséquence : des embouteillages, des gares pleines de monde et même des accidents de la route si l’on en croit plusieurs médias locaux. La route de montagne menant de Marrakech à Ouarzazate restait encore bloquée lundi matin du fait de l’afflux de voitures, selon la même source. Dimanche soir, des foules de voyageurs se sont ruées vers la grande gare routière de Casablanca et lundi, la gare ferroviaire de Mohammedia restait bondée, a constaté l’AFP.

Dans le sillage d’une « hausse considérable » des cas, la crainte d’une 2e vague

Lire la suite

Vous pourriez aussi aimer

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous retirer si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus